Header widget area left
Header widget area right

Les points à vérifier avant votre installation

by Réseau Activ'Expertise in Actualités

Dans le choix des matériaux lors de votre construction, tout est question de priorité. Des matériaux les moins chers, aux matériaux hauts de gamme, en passant par les plus écolos, il y en a pour tous les goûts. Privilégiez le parpaing ou le bloc béton pour les petits budgets. A la fois économique et très résistant face aux incendies et aux intempéries mais très peu écologiques et sur le long terme peuvent subir de plus grosses dégradations.
Préférez-vous une maison écologique, respectueuse de l’environnement et qui vous permettra de faire des économies d’énergie ? Sachez que le matériau qui présente la plus grande capacité d’isolation reste le bois. Isolant naturel, le bois est robuste et flexible, très sain comme matériau et permet une construction sèche et écologique.

Il est bon de savoir que l’énergie représente une des plus grosses dépenses des foyers en France. Une isolation performante permettra d’éviter la déperdition du chauffage et fera en sorte d’avoir une température régulée à travers les différentes saisons. Il est bon de savoir que le choix de votre fournisseur peut également vous faire économiser sur vos factures d’énergie. Pour isoler l’intérieur d’une maison, vous pouvez vous attaquer aux sols, aux murs et/ou aux fenêtres. Ainsi, vous éviterez la sensation de murs et sols froids et vous réduirez les ponts thermiques (les endroits où s’évacue l’air). Vous pourrez opter pour des matériaux isolants comme l’ossature bois ou l’ossature métallique par exemple.

Avant toute isolation, il faut que votre système électrique soit aux normes. La norme de référence pour votre installation à respecter est la norme NFC 15-100. Pour que le Consuel vous délivre votre attestation de conformité, il faut que votre installation électrique respecte les règles de sécurité qu’elle détaille pièce par pièce (nombre de prises avec terre à prévoir, leur emplacement, zones de protection…). A savoir, les logements construits après le 1er janvier 1997 ne nécessitent pas de diagnostic amiante.

Pour être aux normes dans vos installations électriques, le tableau électrique doit être installé à l’intérieur de votre habitation et être facilement accessible. Il va protéger les habitants des incidents électriques étant équipé d’un appareil général de coupure et de protection (couramment appelé disjoncteur). Le tableau électrique doit être adapté aux besoins en énergie de l’habitation selon la taille du logement. Pour un foyer de moins  de 35 m2, il vous faudra deux rangées de modules ; trois rangées pour un logement entre 35 et 100m² et quatre pour tout habitat de plus de 100m².  Une fois votre installation électrique validée, vous pourrez vous rendre sur des outils de comparaison d’électricité comme sur cette page pour choisir l’offre qui convient le mieux à vos consommations énergétiques quotidiennes. Vous avez fait votre choix d’abonnement électrique ? Lisez sur cet article sur comment fonctionne le service client Enedis qui fera le relai pour votre mise en service de compteur, en cas de dépannage ou pour répondre à toutes vos questions.

Comments are closed.